L'école du chat libre Caillerot

Nous sommes une association loi de 1901, notre but est la protection, la stérilisation, l'identification, la socialisation et éventuellement l'adoption des chats errants sur la commune de la Caillère
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion




Partagez | 
 

 Maladies des Vieux Chats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamita

avatar

Messages : 1355
Points : 1848
Date d'inscription : 12/07/2012
Localisation : près Mareuil/Lay

MessageSujet: Maladies des Vieux Chats   Jeu 9 Aoû - 17:33

BLOCAGE RENAL

La néphrite interstitielle chronique, conséquence de la réduction et du durcissement des reins, est la cause la plus courante du blocage rénal chronique et de la mort des vieux chats.
Perte de poids, augmentation de la soif et de l'urination, faible appétit, mauvaise respiration, aphtes, et vomissements occasionnels sont des symptômes fréquents des maladies rénales.
Toutefois, ces symptômes typiques ne se manifestent plus après que les reins aient perdu 70 % de leur fonction, et correspondent, dans le sang, à l'augmentation des déchets qui auraient dû normalement être éliminés par les reins.
Si non diagnostiquée à temps, cette augmentation des toxines se révèle fatale.
Les effets du blocage rénal peuvent être réduits, bien qu'incurables, par la médication et un régime pauvre en protéïnes qui génère moins de toxines. Des nourritures spécialement conçues sont disponibles dans le commerce et on peut se les procurer par les vétérinaires. Avec l'assistance d'un vétérinaire, le maître peut aussi apprendre à confectionner des menus adaptés aux exigences spéciales du handicap du chat. Comme d'habitude (mais d'autant plus dans le cas des maladies rénales) de l'eau fraîche et propre devrait être accessible à tout moment pour le chat.

CANCER

La probabilité qu'un chat ait un cancer augmente avec l'âge. L'accumulation de substances cancéreuses (carcinogènes) dans le corps, les agents infectieux, ou des failles du système immunitaire ont été donnés comme en partie responsables de l'augmentation des cancers chez les chats âgés.
La leucose est la cause d'un cancer des plus sévères et des plus communs : le lymphosarcome ou leucémie. Le virus est contagieux et considéré comme mortel dans 100 % des cas pour les chats infectés de façon tenace.
Les symptômes de la maladie sont variés et peuvent inclure anémie, fièvre, perte d'appétit, perte de poids, vomissements, diarrhées ou constipation, dépression et respiration laborieuse. Les tumeurs associées à la leucose apparaissent communément sur les ganglions, les reins et les intestins des vieux chats.
Les tumeurs peuvent ne pas apparaître au toucher mais sont souvent révélées par les analyses de sang, les radiographies (rayons X) et les biopsies. La chimiothérapie peut provoquer un rémission à cout terme pour quelques chats.

Toutefois, étant donné qu'il n'y a aucun espoir et qu'un fin pénible est inévitable, beaucoup de vétérinaires recommandent une euthanasie humaine pour les chats souffrant de lymphosarcome.

Les femelles intactes ou stérilisées tardivement sont plus succeptibles de développer des tumeurs mammaires .
Hélàs, environ 85 % des tumeurs sont malignes et accompagnées de métastases précoces vers les ganglions, le foie et les poumons. La chimiothérapie ou la chirurgie, bien que rarement curatives, peuvent aider au traitement de quelques tumeurs, avec un risque de traumatisme associé et d'effets secondaires plus grands chez les chats âgés.


SYSTEME DIGESTIF

La constipation est la plus courante des affections des vieux chats. Les agents obstruants, tels que le son, ou toute source de fibres, mélangé avec de l'alimentation commeciale peut réduire la formation de bulles de gaz dans l'estomac et l'intestin.
Toutefois, le retrait chirurgical des bourres de poils peut parfois s'avérer nécessaire. L'utilisation régulière de médications contre les bourres de poils et des aliments humides et volumineux peuvent aussi grandement aider au contrôle de la constipation.
Ni les laxatifs, ni les médicaments contre les bourres de poils ne devraient être utilisés plus d'une fois par semaine sauf contre-indication contraire d'un vétérinaire, parce qu'ils peuvent interférer avec l'absorbtion des vitamines.
Bien que la diarrhée ne soit pas aussi commune que la constipation chezles vieux chats, elle peut être un signe de maladie et un examen vétérinaire devrait être effectué.

PROBLEMES BUCCAUX

Les chats ne sont pas sujets aux problèmes buccaux, mais sont très prédisposés à former du tartre et à développer les maladies buccales resultantes telles que gingivites (inflammation des gencives) et stomatites (inflammation de la paroi interne de la bouche).
Ces problèmes peuvent être plus fréquents chez les chats nourris principalement avec des nourritures douces ou humaines.
Les symptômes de problèmes buccaux sont une mauvaise respiration, une salivation excessive, des dépots de tartre jaune-bruns et de la difficulté à se nourrir, voire un refus de manger. Dans les cas avancés de gingivites, les gencives sont rouges et gonflées et très douloureuses, les alvéoles dentaires suintent du pus, et les dents meurent et tombent.


PROBLEMES DERMATOLOGIQUES

Les irritations et blessures de la peau guérissent plus lentement chez les vieux chats. De même, des déficiences nutritionnelles pour un vieux chat ont une mauvaise influence sur la santé de sa peau et de son pelage.


PROBLEMES OSTEOMUSCULAIRES


Les vieux chats peuvent connaître une dégénérescence chronique des muscles, des articulations et des disques intervertébraux. L'arthrite, qui se manifeste par un boitillement, une rigidité, une souffrance et une répugnance à de déplacer est fréquente.
De façon courante, il n'existe pas de moyen de prévenir ou de soigner l'arthrite des chats.
Toutefois, il existe des médicaments qui peuvent alléger la souffrance et l'inconfort des articulations enflammées.


HYPERTHYROIDISME


L'hyperactivité de la thyroïde est l'un des désordres endocriniens les plus fréquents du vieux chat.
Une hyperactivité, une brusque perte de poids, un appétit augmenté, des selles abondantes, et une augmentation des boissons et des urines associées font partie du syndrome de la maladie. Heureusement, elle peut être soignée, par médicaments, radiations ou chirurgie.


COEUR ET PROBLEMES CIRCULATOIRES

Quelques chats nés avec des tares cardiaques peuvent ne les révéler que tard dans leur vie, lorsque le stress sur le coeur et le système circulatoire augmente. Les maladies cardiaques apparaissent usuellement chez les chats d'âge moyen (6-8 ans).
La maladie cardiaque acquise la plus courante est la cardiomyopathie, ou panne du muscle cardiaque. La cardiomyopathie hypertrophique peut se développer en tant que maladie séparée, mais chez les vieux chats elle peut apparaître secondairement à l'hyperthyroïdisme et au blocage rénal.
Malheureusement, les signes de cette maladie cardiaque (perte d'énergie et d'appétit, baisse d'activité, longues periodes de repos) peuvent facilement être pris pour des signes de sénéscence normale, et, donc, peuvent être ignorés jusqu'à ce que la maladie soit trop avancée pour être soignée.

Les autres signes à surveiller sont une tendance marquée à s'allonger à plat sur le sternum et une réticence du chat à bouger de cette position, haletant ou respirant la bouche ouverte (à cause de l'accumulation de liquide dans la poitrine provoquant la gène respiratoire), une brusque paralysie du train arrière, et, dans les cas graves, une langue gris-bleue (à cause du manque d'oxygène).
L'anémie est une maladie fréquente des vieux chats et peut être provoquée par une multitude de maladies chroniques différentes et par les parasites. L'anémie peut facilement être mise en évidence par des examens sanguins.


DIABETE SUCRE

La dégénérescence des ilets pancréatiques, responsable de la chute de la production d'insuline ou de la chute de la capacité du corps cellulaire à répondre à l'insuline, provoque le diabète sucré. La maladie est caractérisée par une soif insatiable, un vorace appétit, et une urination conséquente.
Par chance, le diabète peut être contrôlé par un changement de régime alimentaire et/ou par des injections quotidiennes d'insuline ou d'agents hypoglycémiants par voie orale, qui aident au métabolisme des sucres.


HEPATITES

Le foie des chats âgés est prédisposé à la dégénération tissulaire et aux maladies.
Les signes patents de maladie hépatique incluent les vomissements, la léthargie, un faible appétit, des dysfonctionnements neurologiques et la jaunisse.
Il n'existe pas de soins pour beaucoup des désordres hépatiques, mais il existe des médicaments et des régimes - à ne donner que sur prescription vétérinaire - qui peuvent aider à réduire les signes de la maladie





Cliquez sur les bannières, commandez et faîtes bénéficier d'un % à l'association




_________________
Forum Diffusion : http://coeurssurpattes.clicforum.fr/


Revenir en haut Aller en bas
http://nouvellechancecoeursurpattes.clicforum.fr/
 
Maladies des Vieux Chats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maladies des Vieux Chats
» Miaulement des vieux chats
» (adoptés) SOS des FA pour 8 vieux chats FIV+ à adopter ou parrainer (04)
» Semaine 31 (6 août) : 2 vieux chats
» recherche vieux chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école du chat libre Caillerot :: Vie de nos animaux :: Comportement et santé de votre chat-
Sauter vers: